Psp , photo, texte, kit pour forum, carte de voeux, brico, recettes, grapho, document
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
 

 Votre chambre personnelle de décompression

Aller en bas 
AuteurMessage
Moka
Conceptrice
avatar


MessageSujet: Votre chambre personnelle de décompression

Chacun de nous a besoin d'une oasis ou chambre tranquille à l'intérieur de son propre esprit
: un havre de paix en soi, semblable aux profondeurs océanes qui ne sont jamais troublées,
quelle que soit la violence des vagues a la surface. Cette chambre tranquille, à l'intérieur de soi, construite en imagination opère comme une
chambre de décompression des pensées et des émotions. Elle vous dépressurise vos
tensions, tracasseries, pressions, stress et efforts Elle vous redonne un air frais et vous
permet de retourner au monde quotidien du travail, mieux préparé à l'accepter.
Ma conviction personnelle est que chaque individu possède déjà un havre de paix.
Prenez autant de soin à construire cette pièce en imagination que vous en prendriez pour
construire une pièce réelle. Soyez entièrement familier avec chaque détail.


En tant qu'un être tendu vers un but d'abord nous AGISSONS. Nous fixons notre propre
objectif, nous déterminons notre propre trajet. Puis dans le contexte de cette détermination
au but, nous répondons et réagissons correctement, c'est-à-dire d'une manière qui accélérera
notre progrès et qui servira nos propres fins.
Si le fait de répondre et de réagir aux feedbacks négatifs ne nous avance pas sur la route
qui mène au but fixé - ou ne sert pas nos desseins - alors il n'y a aucune nécessité d'y
répondre. Et si la réponse, de quelque nature qu'elle soit, nous éloigne de notre trajet, ou
travaille contre nous, alors la réponse correcte sera la non-réponse.

Maxell Maltz
Revenir en haut Aller en bas
 
Votre chambre personnelle de décompression
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Moka Café :: Fiches documentaires :: Bonne découverte :: Pshyco-Cybernétique-
Sauter vers: