Psp , photo, texte, kit pour forum, carte de voeux, brico, recettes, grapho, document
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
 

 Harrisson Ford 4

Aller en bas 
AuteurMessage
Moka
Conceptrice
avatar


MessageSujet: Harrisson Ford 4

Autres films
Après Conversation secrète, Francis Ford Coppola fait jouer Harrison Ford dans Apocalypse Now.
River Phoenix, partenaire d'Harrison Ford dans Mosquito Coast, en 1989.
Après Star Wars, épisode IV : Un nouvel espoir, Harrison Ford tourne plus régulièrement qu'auparavant grâce au statut qu'il vient d'acquérir. Il est engagé pour le film Héros qui est réalisé par Jeremy Kagan, un ami de George Lucas. Il a pour partenaire Henry Winkler et campe Ken Boyd, un jeune homme avec des rêves plein la tête. Les critiques saluent sa performance pour un personnage qu'il avoue adorer mais le film passe inaperçu et ne lui permet pas d'accentuer sa notoriété.

Le besoin d'argent se faisant de nouveau ressentir, il réussit à obtenir l'un des rôles principaux de L'ouragan vient de Navarone, la suite des Canons de Navarone. Le film, sorti en 1978 et dans lequel il partage l'affiche avec Robert Shaw, est un échec aux États-Unis, mais le nom de la nouvelle vedette attire le public en France ce qui permet à L'ouragan vient de Navarone de faire un nombre d'entrées proche du million.
 
L'année suivante sort Apocalypse Now de Francis Ford Coppola, où il apparait dans une seule séquence. Il interprète le Colonel Lucas qui transmet l'ordre de mission du Capitaine Willard, joué par Martin Sheen. Bien que ce film sorte en 1979, Harrison Ford a en fait tourné sa scène durant l'année 1976, avant d'être connu pour son rôle de Han Solo.

Cette même année sort Guerre et Passion de Peter Hyams. Il y interprète David Halloran, un pilote américain posté en Angleterre pendant la Seconde Guerre mondiale, qui tombe amoureux d'une infirmière anglaise et qui a pour mission d'escorter en France un agent du service de renseignements britannique s'avérant être le mari de celle-ci. Ce rôle lui permet d'expérimenter son jeu pour la première fois dans des genres romantique et dramatique.

Son film suivant est Le Rabbin au Far West, une comédie de Robert Aldrich. Initialement prévu pour John Wayne, le rôle du cow-boy Tommy est accepté par Harrison Ford sous la « gentille pression » de son fils Willard. C'est également pour lui l'occasion de retrouver les tournages américains après deux films en Angleterre. Il joue aux côtés de Gene Wilder, un acteur qui a collaboré à plusieurs reprises avec Mel Brooks. La comédie n'étant pas le domaine de prédilection du réalisateur, le film ne répond pas aux attentes qu'on y avait placées, mais attire tout de même plus que Guerre et Passion.
Il reprend ensuite son rôle de Bob Falfa pour une petite apparition non créditée dans la suite de American Graffiti. La consécration arrive par ses prestations dans la suite de la saga Star Wars puis se confirme avec les aventures d'Indiana Jones.

Après le tournage de Blade Runner, il participe à celui d'E.T. l'extra-terrestre dans lequel il joue le proviseur de l'école qui convoque Elliott après le déclenchement de la rébellion en salle de classe. Dans cette scène il est filmé de dos et on ne voit pas son visage. Cette séquence est finalement coupée au montage initial et n'est pas intégrée dans la version du 20e anniversaire du film car Steven Spielberg ne veut pas apporter trop de changement par rapport à l'original qu'il considère comme un de ses films « les plus parfaits ».

En 1985, sa carrière prend un nouveau tournant avec Witness de Peter Weir. Il met de côté les super productions à grand spectacle et campe le rôle de John Book, un policier chargé de la protection d'un jeune Amish. Avant le tournage, il prépare méticuleusement son rôle de policier en suivant quelque temps la brigade criminelle de Philadelphie avec qui il effectue des patrouilles de nuit.
En 1986, il joue de nouveau pour Peter Weir dans ce qui semble être pour lui son meilleur rôle : Allie Fox dans Mosquito Coast. Il y incarne un père de famille inventeur et maniaque qui se laisse absorber par ses idéaux. Le rôle d'un de ses fils est tenu par River Phoenix, avec qui il partagera le rôle d'Indiana Jones quelques années plus tard dans Indiana Jones et la Dernière Croisade. De Mosquito Coast à À propos d'Henry, en passant par Frantic, Harrison Ford confirme son orientation prise depuis Witness avec des rôles aux caractères singuliers dans des films forts.

Les années 1990 : héros d'action

En 1989, il se voit proposer le rôle de Jack Ryan pour jouer dans À la poursuite d'Octobre rouge, adaptation du roman de Tom Clancy. Mais préférant le rôle du Commandant Marko Ramius, déjà réservé pour Sean Connery, il décline l'offre. Finalement, le rôle est obtenu par Alec Baldwin. C'est en 1992, après s'être désengagé d'un projet de la Paramount Pictures, qu'il récupère le rôle de l'agent de la CIA, laissé vacant par Alec Baldwin qui préfère jouer sur scène à Broadway. Harrison Ford interprète alors le héros de Tom Clancy dans le diptyque Jeux de guerre (1992) et Danger immédiat (1994) réalisé par Phillip Noyce. Le scénario de Jeux de guerre doit être réadapté pour le nouvel acteur car il faut passer d'un agent de 35 ans à un autre de 50.

Ce premier film est l'occasion de mettre plus en avant le personnage de Jack Ryan et sa famille après un rôle secondaire dans Octobre Rouge. Harrison Ford impose un personnage vulnérable, l'opposé d'un héros d'action sans crainte et sans reproche, ce qui correspond à l'analyste de la CIA et au père de famille qu'est le personnage. Le scénario de Danger immédiat est lancé en même temps que celui de Jeux de guerre. Les deux films sont des succès et c'est au milieu du tournage de celui-ci que le deuxième film est confirmé.

En 1993, entre les deux aventures de Jack Ryan, Harrison Ford redonne un coup de fouet à sa carrière en tournant dans Le Fugitif de Andrew Davis, adaptation de la série télévisée homonyme. Il y incarne le docteur Richard Kimble accusé à tort du meurtre de sa femme. Une traque impitoyable, engagée par un marshal, mène Richard Kimble jusqu'à Chicago où il va tout faire pour prouver son innocence. Ford y change de look pour les scènes d'avant son échappée, et y campe un homme décidé à faire éclater un scandale lié à un laboratoire pharmaceutique.

En 1995, il reprend le rôle de Linus Larrabee dans le Sabrina de Sydney Pollack, initialement tenu par Humphrey Bogart dans le film original de Billy Wilder. Après une année sans tourner, Ennemis rapprochés sort sur les écrans en 1997. Harrison Ford y partage la vedette avec Brad Pitt dont la carrière commence réellement à prendre de l'envergure.

Wikipédia
Revenir en haut Aller en bas
 
Harrisson Ford 4
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Moka Café :: Fiches documentaires :: Bonne découverte :: Biographie-
Sauter vers: